L’approche d’ÉquiLibre

Au fil des ans, ÉquiLibre a développé et expérimenté une approche novatrice qui a comme objectif central la santé et le bien-être acquis en toute liberté par l’individu. Cette approche s’appuie sur des fondements scientifiques reconnaissant que l’obésité est une condition de santé multifactorielle dont la solution ne peut être unique. Les programmes qui en découlent ciblent à la fois l'obésité et la préoccupation excessive à l'égard du poids.

 

ÉquiLibre encourage :

  • L’acceptation de son image corporelle et la valorisation de soi basée sur d’autres facteurs que la forme du corps;
  • L’appréciation positive de la diversité des tailles et des silhouettes corporelles au sein de la population;
  • L’adoption d’habitudes de vie permettant d’exploiter au maximum le potentiel de santé de chacun;
  • Une relation positive à la nourriture exempte de comportements excessifs (restriction, compulsion, suralimentation) et d’attitudes négatives (culpabilité, honte);
  • L’atteinte et le maintien du poids naturellement stable de l’individu, et ce, de manière durable;
  • L’écoute des signaux corporels de faim et de satiété;
  • L’affirmation de son autonomie et de son pouvoir sur sa vie relativement à sa santé.

 

Cette approche s'inspire des principes du nouveau paradigme sur le poids.

 

Le nouveau paradigme sur le poids

Le nouveau paradigme sur le poids est basé sur une approche globale qui vise une amélioration de la santé sans miser sur la perte de poids à tout prix. L’approche est aussi connue sous le nom du « Health-At-Every-Size paradigm » (c’est-à-dire, la santé pour tous les formats corporels). Ainsi, cette approche offre une alternative saine aux méthodes plus traditionnelles qui comportent des risques pour la santé en plus d’être généralement inefficaces à long terme.

 

Ce nouveau paradigme sur le poids repose sur deux concepts : l’acceptation de soi et l’arrêt des diètes. L’acceptation se décrit comme la connaissance de soi, de ses forces et faiblesses, et ce, afin de développer l’estime de soi et la motivation nécessaires à l’amélioration de sa santé. La notion d’arrêt des diètes permet quant à elle de se recentrer sur l’écoute des signaux corporels de faim et de satiété, tout en misant sur le plaisir de manger et de bouger. L’adoption de saines habitudes de vie ne sert pas à perdre du poids, mais plutôt à améliorer la santé et le bien-être, en faisant partie intégrante du mode de vie. L’approche mise également sur  l’empowerment qui permet de redonner à la personne le contrôle sur sa vie, entre autres en développant son estime de soi, son sentiment d’efficacité personnelle. La personne est donc amenée à analyser elle-même la situation et à déterminer les solutions qui lui conviennent le mieux.