L’obésité : une condition aux causes multiples

Saviez-vous que1...

Les hommes... Les femmes...
  • 60 % des Québécois présentent un surplus ds poids
  • 53 % d'entre eux s'estiment toutefois de poids normal
  • Les plus scolarisés sont plus susceptibles de présenter de l'embonpoint
  • 31 % souhaitent contrôler leur poids
  • 41 % des Québécoises présentent un surplus de poids
  • 73 % des femmes de poids insuffisant se croient de poids normal
  • Les moins scolarisées sont plus susceptibles de présenter de l'embonpoint
  • 41 % souhaitent contrôler leur poids

 

 

S'il est facile d'être préoccupé par sa silhouette et son poids, il est tout aussi facile développer un excès de poids. Sur le plan individuel, plusieurs facteurs autres que l’alimentation et l’activité physique expliquent le gain de poids ou la difficulté à contrôler son poids. On peut nommer par exemple :

  • Certaines maladies;
  • La prise de médicaments;
  • L’arrêt du tabac;
  • Des difficultés de nature psychosociale comme un manque d’affirmation de soi;
  • Ou encore des bénéfices secondaires à l’excès de poids comme la protection face à la séduction.

 

Les déterminants du poids corporel

 

ÉquiLibre

 

Certains de ces facteurs ne relèvent pas du contrôle de l’individu et ne peuvent être modifiés. Il importe donc de bien identifier  les causes du gain de poids sur lesquelles il est possible d’agir.  La même « recette », ou diète ne peut donc s’appliquer à tous!

 

De plus, l'environnement dans lequel nous vivons aujourd’hui peut contribuer au gain de poids de l’ensemble de la population. Les exigences et les normes de la société actuelle nous amènent à :

  • Adopter un mode de vie de plus en plus sédentaire;
  • Utiliser la restauration rapide;
  • Consommer des aliments préparés souvent riches en gras et en sucre.

 

Voilà des éléments qui peuvent favoriser le gain de poids.

 


1 CAMIRAND, H. et autres (2010). L’Enquête québécoise sur la santé de la population, 2008 : pour en savoir plus sur la santé des Québécois, Québec, Institut de la statistique du Québec, 205 p.